13/11/2007

Le tango change la vie

Que le tango fût étroitement relié à la passion et à la séduction, j’en avais conscience, d’une certaine manière, mais je pensais qu’il s’agissait aussi d’une sorte de trouvaille publicitaire, de réclame roulement de tambour pour attirer l'attention.

Il n’en est rien. Le tango est réellement perçu de cette façon et s’aventurer à le danser ou proposer de le danser équivaudrait quasi à manifester publiquement une disposition amoureuse.

Ceci étant dit, on a beau être amoureux transis, amants de brève ou de longue date, fiancés, mari et femme, si l’on ne dispose pas de la « technique » des mouvements et des figures, du feeling de l’improvisation, de la « formule magique » qui emporte, l’attirance restera banale, l’effet produit douteux.

C’est donc bien, au fond, la disponibilité amoureuse elle-même qui est, le cas échéant, mise à l’index car celle-ci remet en question un statu quo.

Un professeur de tango n’hésitait pas à proclamer que « le tango change la vie ».

22:24 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A mon avis,tu n'as pas la bonne partenaire,toi!
Ou alors c'est toi qui es mauvais!

Écrit par : magali | 22/11/2007

Les commentaires sont fermés.