02/12/2007

A Tonio, Laetitia, Saravati, Gaëtan et les autres…

Cela fait déjà plus d’un mois que j’ai ouvert ce blog et je voudrais remercier tous ceux qui ont trouvé le temps de le visiter et d’y lire mes textes.

En ouvrant ce blog, je n’avais aucune idée préconçue de ce que j’y aurais mis si ce n’est que le blog aurait été à vocation littéraire. C’est ce que j’ai tenté de réaliser jusqu’à présent.

Quand on écrit, on le fait initialement et principalement pour soi, en fonction d’une exigence intérieure. C’est une sorte de dialogue continu que l’on alimente avec soi-même. Mais la « tentation du lecteur » est aux aguets.

Mettre en ligne des textes implique qu’ils vont être lus publiquement, qu’on aura l’opportunité de rencontrer virtuellement des lecteurs, qu’on va s’exposer à des critiques, bonnes ou mauvaises.

Certains de mes textes vous ont plu, d’autres moins, d’autres encore pas du tout.
Je voudrais dire que l’inspiration n’est pas un taxi que l’on prend et à qui on indiquerait de nous conduire vers de certaines destinations. C’est beaucoup plus subtil. Cela dépend des circonstances, de l’état d’âme, de la disponibilité intérieure, de ce que l’on a mangé voire de la température de la pièce dans laquelle on se trouve.

En outre, dès lors qu’on écrit dans un blog avec une intention littéraire, il faut tenir compte d’autres éléments.
Et d’abord le « filtre littéraire » lui-même, en d’autres termes, le fait que ce qui est écrit n’est pas nécessairement « vrai », que les textes sont « polis » le cas échéant, en tous cas formatés d’une certaine manière, qu’ils peuvent poursuivre un dessein, qu’ils utilisent une langue « particulière ».

Au total les textes reflètent parfaitement et en même temps imparfaitement (artificiellement) celui qui écrit. Ne pas tout prendre à la lettre. En ce qui me concerne, l’ennui (au sens banal) ne me hante pas en permanence, j’ai une vie sociale assez bien remplie et je pense, par ailleurs, faire preuve de certains degrés d’humour.

Ce blog me donne en tout cas pour le moment une sorte de stimulation pour écrire, comme si, par l’intermédiaire du blog, j’avais à me rendre à un rendez-vous fictif et à la fois concret (écrire, mettre en ligne, commentaires possibles).

J’accepte les commentaires à condition qu’ils restent dans les paramètres de la convivialité et du savoir-vivre. Je n’ai pas à me plaindre jusqu’à présent. Si je suis amené à modérer des commentaires, ce que j’ai fait une fois, j’ai suivi et j’entends suivre la règle suivante : j’écarte ce qui est outrancier. Ne pas oublier que mon blog est à découvert tandis que la plupart des commentateurs commentent sous un nom d’emprunt et parfois sans repères (pas d’e-mail, pas d’adresse de blog…).

Tonio, Laetitia, Saravati, Gaëtan et les autres, j’ignore combien de temps durera mon blog, mais j’espère vous y rencontrer encore.

13:50 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

pas très sympa " modérer les commentaires"!!!!!!! pas très sympa quant même d'avoir éliminé pur et simple la petite laetitia qui était spontanée mais sincère . Pas comme tous ceux qui se croient obligés de flatter tout le temps .

Écrit par : magali | 06/12/2007

Moi aussi Je viens d'ouvrir le blog et.......tout à fait d'accord avec Magali. C'est bien beau de se faire un blog nickel avec rien qui dérange, que des louanges.... on tolère les réactions pourvu qu'elles soient positives. Je n'ai pas trouvé de propos outranciers de la part de Laetitia. Un peu d'humour que diable ! Ca ne vous ferait pas de tort. Vous dites en avoir certains degrés:montent pas trop hauts les degrés...
Je suis choquée par les propos que vous tenez moi aussi.D'autant que personnellement j'ai toujours mis mon adresse .Mais bon....
Quant à la littérature , les billets sont courts , parfois un peu trop mais on n'a pas tous les jours quelque chose à dire....

A bientôt quand même si vous l'autorisez

Raphie

Écrit par : Raphie | 06/12/2007

Fin de la polémique ? Je ne comprends pas l’enjeu de ces commentaires et les reproches qui y sont formulés.
J’ai moi-même donné mon avis à plusieurs reprises, mais ne pas être d’accord avec un point de vue ne signifie pas rejeter celui qui l’émet.
Ce n’est pas l’objectif d’un blog littéraire. C’est un lieu d’échanges, l’humour y est le bienvenu à condition qu’on n’attaque personne. Ici on semble en pleine paranoïa (le terme est un peu fort, je l’avoue !)
Cela me fait penser d’ailleurs à un forum que j’ai visité récemment, consacré aux bébés et dans lequel dès la première page, on est parachuté dans une « bagarre » entre des mamans qui semblent avoir oublié leur bébé et qui s’envoient des « joyeusetés ».
Je vous en prie, préservez-nous d’un tel fléau !
Restons courtois et que les commentaires s’adressent en priorité au contenu du blog.
Fin de la polémique ?

Écrit par : Saravati | 08/12/2007

A Saravati alias J.......... Jacqueline, j'ai reconnu votre style incomparable depuis le début. Il vous a trahi.
Quelle épouse dévouée vous faites tout de même...

Mais vous avez raison ces polémiques sont d'un ridicule.A quoi les gens passent leur temps!

A la semaine prochaine !

T.




Et vous me reconnaissez-vous?

Écrit par : T. | 10/12/2007

Les commentaires sont fermés.