19/12/2007

Deux

Guillaume II (de Hohenzollern), Frédéric II (de Prusse), Frédéric II (de Hohenstaufen), Louis II (de Bavière), Louis II le Germanique (celui du traité de Verdun, 843, le petit-fils de Charlemagne).

Et puis deux guerres mondiales, menées chaque fois sur deux fronts, deux Allemagnes (jusqu’à voici peu), le IIe Reich, aboutissement de l’unification allemande au XIXe siècle et même Zweibrücken (Deux-Ponts), en Rhénanie-Palatinat.

En veux-tu, en voilà : décidément, du chiffre deux, les Allemands en raffolent !

23:55 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.