12/01/2008

Photographies

Mon frère avait reçu un camion métallique (de couleur rouge), moi, j’avais reçu une montre.
Dans la photo, nous posons fièrement, lui, avec son jouet bien mis en évidence sur les genoux, moi, la montre au poignet.

Ce camion  n’a pas résisté bien longtemps. Mon frère l’a complètement démonté, réduit en pièces détachées. A la question légitime des parents « pourquoi as-tu fait cela ? », il répondit avec assurance : « je voulais savoir ce qu’il y avait dedans ».

Curieusement, ces objets « matérialisaient » symboliquement nos futures vies respectives.

En effet, plus tard, mon frère s’est consacré professionnellement aux techniques appliquées, à la mécanique en particulier, au point d’avoir créé une société de constructions mécaniques et déposé plusieurs brevets de nouveaux produits.

Pour ma part, cette montre indiquait le chemin de la philosophie (« qu’est-ce que le temps ? »), de la littérature, de la communication. Je suis devenu animateur socio-cu, prof d’italien, traducteur, j’ai écrit de la poésie, un livre d’histoire, un recueil de nouvelles et récemment j’ai même ouvert un blog.

Je crois qu'on devrait vraiment faire attention au moment de faire poser les enfants pour des photos.

14:07 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Effectivement, je pense même qu'on devrait élargir encore notre champ de vision et être attentif à ce qui les intéresse quand ils sont petits car ils vont tout naturellement vers des choses pour lesquelles ils ont surement de grandes potentialités.
N'est-ce pas?

Écrit par : clelia | 15/01/2008

milieu? hérédité?. Je crois pour ma part , que toutes les potentialités sont déja là , dès la naissance mais que l'on peut conditionner, orienter les enfants , former leurs goûts en leur présentant une grande variété de choses ....
Milieu? hérédité? chaque élement joue son rôle sans doute....

Bonne journée.

Raphie


Écrit par : raphie | 15/01/2008

Philosophie Je me souviens même d'un cours de secondaire où nous avons vu qu'un philosophe a un jour dit que tout est inné à partir du moment où le spermatozoïde rencontre l'ovule...

Écrit par : Gaëtan | 16/01/2008

Les commentaires sont fermés.