07/05/2008

Urgence

Il est arrivé comme pressé au plus haut degré. Il dépose un sachet plastique plein sur la banquette. Et commence à vider ses poches : portefeuille, gsm, cigarettes, briquet, paquet de mouchoirs, porte-monnaie. Des papiers (parmi lesquels peut-être son billet) et une petite boîte du type de celles qui contiennent des pastilles ou des bonbons.

Tous ses gestes sont brusques, vifs, acérés.

Il enlève ensuite sa veste (en cuir), contrôle toutes les poches pour s’assurer qu’elles sont bien vides. Plie sa veste, toujours avec des gestes saccadés. Il la dépose sur la banquette en face de lui. Il prend la petite boîte qui me fait penser à celles contenant des pastilles. Il l'ouvre. Il la retourne. Je me dis elle est vide, il va la jeter dans la boîte à déchets sous la tablette.

Non. A ma surprise, il y a un objet dans la boîte. Qu’il extrait. C’est une sorte de brosse-cube. Avec cela il nettoie ses mocassins.

Ensuite il remet le cube dans la boîte, prend le sachet et en extrait une veste qu’il vient sans doute d’acheter, l’étiquette pend encore à la manche. Il l’enlève.

Maintenant il met tous les objets dans les poches de cette veste et quand il a fini il enfile la veste nouvelle.

Toujours dans cette agitation qui ne l’a pas quitté. Il se regarde dans la fenêtre, arrange ses cheveux, semble satisfait, met la veste en cuir dans le sachet.

On est arrivé.

15:39 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.