12/05/2008

Prisme des yeux

Une femme en train de se maquiller relève d’une sensualité rare. Se retrouver devant elle, pendant qu’elle effectue ces gestes précis et comme vagues à la fois, donne l’impression d’être soi-même le miroir.

L’impassibilité de l’officiante, son indifférence apparente à ce qui l’entoure, l’attention soutenue qu’elle apporte, pourtant, à toutes ces opérations qui la transforment — à travers le prisme acéré de mes yeux.

20:23 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.