08/06/2008

One woman show

Grèves, bris de caténaires, incendies de boîtes électriques, pannes de machines ou de signalisation, etc., nombreuses sont les circonstances qui peuvent perturber le parcours du voyageur tranquille.

Un de ces motifs engendra, l’autre jour, un prolongement à titre gracieux du voyage (deux heures et demi au lieu de l’heure terrestre habituelle).

Mais je ne regrette en aucune manière cet extra-time.
(Même si, ceci étant dit, il faut bien reconnaître que le voyage devient vraiment très long dès lors que le train roule à pas d’homme…).

Mais tout se passe peut-être dans la tête ?
J’ai eu droit en prime — et tous ceux aussi qui étaient présents dans ce même wagon — au show bien concocté d’une employée zélée comme on n’en trouve plus beaucoup par les temps qui courent. Une « brave » qui fait des heures sup’ sans se soucier du « qu’en dira-t-on ? »

« Allo ! Ici c’est Emilie de l’Agence Manpower ! »
Apparemment, elle était spécialisée dans le placement de personnel dans la branche hôtellerie-restauration.
 « Etes-vous disponible pour travailler demain à l’Hôtel Méridien, de 10 heures à 18 heures ? »
Suivaient coordonnées, détails, précisions.
« Non, aucun problème pour l’uniforme ! »

Tout cela était à la fois délassant et édifiant.
Je soupçonne néanmoins la compagnie des chemins de fer d’engager des intermittents pour égayer les parcours embarrassants (pour toutes ces sortes de raisons citées plus haut).
Cette intermittente (« Allo ! Ici c’est Emilie de l’Agence Manpower ! ») a réellement égayé le voyage par son comique de répétition bien rodé (un grand classique).

Maintenant, le dilemme est de savoir si cette intermittente était authentique car alors elle mérite amplement son cachet ou si c’était une vraie pro du placement.

Dans le premier cas, chapeau pour avoir tenu la scène non-stop deux heures et demi ! Dans le second, il pourrait être utile de mettre son nom dans le fichier d’adresses Vip. On ne sait jamais. Un licenciement est si vite arrivé.
« Allo ! Vous êtes bien Emilie de l’Agence Manpower ? »

Par curiosité, j’estime aussi qu’un point mériterait tout à fait d’être investigué : la marque de son gsm. Les piles ont parfaitement tenu le coup pendant toute la durée de son spectacle-prestation.

00:08 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.