07/08/2008

Lagrimitas de mi corazón

anibal troilo

Je ne me lasse pas d’écouter « Lagrimitas de mi corazón », musique d'Enrique Rodríguez, paroles d’Enrique Cadícamo, tango enregistré le 7 août 1948 — voilà exactement soixante ans — à Buenos Aires, par l’orchestre d’Aníbal Troilo et chanté en duo par Floreal Ruiz (ténor) et Edmundo Rivero (basse).

A la douceur de la mélodie, la beauté de la composition et le jeu tantôt alterné tantôt mêlé des voix de Ruiz et de Rivero, s’ajoutent les paroles qui dépeignent une souffrance amoureuse mais décrite si poétiquement qu’elle en devient sublimée, suave, désincarnée.

Il y est question de flammes et de glace et de regards noirs, de larmes amères, de traîtresse ingrate…

Cela me fait penser à la langue improbable de la poésie mélodramatique italienne, celle qui a servi à l’élaboration des livrets des opéras baroques et rococo.

Lien pour écouter cette chanson :

http://www.todotango.com/spanish/download/play.asp?id=168...

22:21 Écrit par Hermes007 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

La musique du tango, aux accents énamourés et à la fois énergiques etlanguissants, est souvent très belle mais aussi mélancolique, ce n'est pas une musique qui vous remontera le moral. A écouter sans s'appesantir, un jour de sanglots longs, mais ne pas abuser. Même si on n'en comprend pas les paroles, l'accent de tristesse finira par déteindre!

Écrit par : Saravati | 08/08/2008

Les commentaires sont fermés.